En effet, par commodité ou par attraction, les parents seraient tentés d’inscrire leursenfants dans des écoles autres que celles de leur commune de résidence.
S’il est vrai que les Maires ont toujours le souci de répondre aux besoins de lapopulation, comment gérer la construction, l’entretien et l’équipement desétablissements à long terme et comment financer des projets si le nombre d’élèves ne peutêtre contrôlé et connu suffisamment en amont ? Comment prévoir et anticiper la création ou lasuppression de classes ?

Au final, cela aurait pour conséquence d’accentuer les inégalités et ruinerait les effortsde maintien du service scolaire sur l’ensemble du territoire.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)