Audition de M. Bertrand Delanoë, maire de Paris et M. Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Ile-de-France.

Lors de son audition, en réponse à  Jacqueline Gourault qui a souhaité connaître son avis sur l’extension à Paris et àsa périphérie du statut de métropole qui serait éventuellement appliqué à cinq ou six grandesagglomérations françaises, selon une logique proche de celle qui a prévalu pour le développement del’intercommunalité, M. Bertrand Delanoë a estimé que la région métropole devait avoir unstatut original en raison de ses spécificités, comme, par exemple, l’absence de continuité de sonterritoire, et des problématiques particulières qu’elle rencontrait.

 

Lors de l’audition de M. Jean-Paul Huchon, Jacqueline Gourault, rapporteur, a déclaré suivre son raisonnement consistantà

privilégier une clarification des compétences par rapport à un débat sur l’évolution de laclause de compétence générale.

 

Elle a partagé son opposition au mode de scrutin proposé par le Comité Balladurpour l’élection des conseillers territoriaux. Elle a observé néanmoins que la proposition duprésident de la région Île-de-France consistant à faire siéger des représentants desintercommunalités et des départements au Conseil régional revenait sous une autre forme à créer desconseillers territoriaux. M. Jean-Paul Huchon a reconnu la ressemblance entre les deux projetsmais a expliqué qu’ils étaient de nature différente puisque le sien ne remettait pas en cause laspécificité de chaque mandat local, mais visait seulement à permettre la prise en commun desdécisions stratégiques.

 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)