Jacqueline Gourault soutient la démarche de Chaumont-sur-Loire d’intégrer Agglopolys

Sauf que la pilule semble avoir du mal à passer côté préfecture, où la CDCI, CommissionDépartementale de Coopération Intercommunale, s’est soldée par quatres votes négatifs pourtrois votes positifs. « Le débat a été plutôt vif », confie la sénatrice, « même si personne neremettait en cause la légitimité de Chaumont-sur-Loire à entrer en territoire ligérien ».C’est plutôt la volonté de l’agglomération blésoise de modifier son périmètre quicoince, dans un contexte de réformes des collectivités. « En attendant, une circulaire conseilleaux agglomérations de geler leur périmètre », complète Jacqueline Gourault, « mais j’estimequ’il serait raisonnable que Chaumont nous rejoigne au plus vite, afin d’éviter deprolonger cette situation de flottement.»

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)