Dans ce cas, les conseils municipaux des communes membres élisent en leur sein leurs déléguéstitulaires et leurs suppléants. Les suppléants ont pour vocation de représenter, au sein du conseilcommunautaire, la commune dont ils sont issus, en l’absence des titulaires. Par conséquent,lorsqu’un titulaire est absent, c’est effectivement à un suppléant de la même commune qu’il doitfaire appel et non au suppléant d’une autre commune. Aussi, la décision du conseil de la communautéde communes ou d’agglomération de remplacer le délégué titulaire d’une commune par un déléguésuppléant désigné par le conseil municipal d’une autre commune membre serait irrégulière.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)