Lutte contre la désertification médicale : un amendement proposé par Jacqueline Gourault voté à l’unanimité.

Le groupe Union centriste a fait adopter dans le cadre du Projet de Loi de Finances pour 2011, unamendement visant à étendre le bénéfice du Fonds de Compensation de la TVA –FCTVA- auxcollectivités qui construisent des Maisons de Santé lorsqu’elles sont situées dans des Zonesde Revitalisation Rurale et des Territoires Ruraux de Développement Prioritaire.

Cette extension, proposée par l’ensemble du groupe et votée à l’unanimité par leSénat, est d’autant plus nécessaire que le phénomène de désertification médicales’aggrave.

Aujourd’hui, pour être éligible au FCTVA, les Maisons de Santé doivent êtreconstruites dans des collectivités classées en zone déficitaire.

Pourtant, de nombreuses zones rurales en difficulté souffrent d’un manqued’accès aux soins médicaux sans être classées en zone déficitaire par les Missions Régionalesde Santé.

Pénurie de médecins en zone rurale : un phénomène qui s’aggrave Le nouvel « atlas de ladémographie médicale en France » publié mardi 23 novembre par le Conseil National de l’Ordre desmédecins souligne deux phénomènes nouveaux qui viennent aggraver la pénurie de médecins en zonerurale :

- premièrement, le renouvellement des praticiens partant en retraites est bien inférieur enzone rurale qu’en zone urbaine et péri-urbaine. Au lieu de diminuer, les écarts de densitémédicale entre nos territoires risquent de se creuser dans les années à venir ;

- deuxièmement, il semble que les médecins étrangers se détournent à leur tour des zonesrurales pour aller exercer une profession salariée en zone urbaine.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)