« Jamais notre école n’a été aussi inégalitaire » : Jacqueline Gourault interroge le ministre de l’Education sur l’aggravation des inégalités scolaires.

Jacqueline GOURAULT a ensuite pointé du doigt la diminution constante des postes d'enseignants, 16.000 suppressions cette année, associée à une formation de plus en plus inexistante pour les jeunes enseignants, même si le Président de la République a annoncé devoir reprendre ce chantier.

Ces constats alarmants font ainsi douter de la volonté du gouvernement de s'attaquer aux inégalités dans la mise en œuvre de sa politique actuelle.

Pour la sénatrice du Loir-et-Cher, il s'agit de donner des objectifs simples pour préparer l'école de demain et non d'annoncer chaque jour de nouvelles mesures qui ne sont en réalité que des retouches (anglais dès trois ans, un seul enseignant pour les sciences physiques, la chimie, les SVT et la technologie etc.). Il faut que la France devienne un pays de têtes bien pleines et bien faites, pour préparer l'avenir.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)