L’AMF signe un nouveau contrat de présence postale territoriale

Ce contrat garantit ainsi la présence postale dans les zones prioritaires, soit dans lescommunes rurales, les zones urbaines sensibles et les départements d’outre-mer.

Il renforce également la qualité du service public postal.Plusieurs points importants peuventêtre mis en exergue:

⁃ la hausse de 35M€ du Fonds de péréquation, soit un montant total de 170M€en 2011

⁃ l’inscription dans le contrat de deux principes qui sont : d’une part l’engagementqu’il n’y aura aucune transformation d’un bureau de poste sans l’accord du maire et du conseilmunicipal.

D’autre part l’obligation d’établir un diagnostic partagé entre le maire et les représentantslocaux de La Poste avant transformation d’un bureau en agence postale communale ou intercommunaleou relais poste ⁃

Par ailleurs le rôle des CDPPT sera renforcé avec une augmentation des moyens et de leurmarge de manœuvre.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)