Jacqueline Gourault s’est abstenue sur le projet de réforme des élections locales.

« Sur l’objectif de la féminisation et du renouvellement des élus, je suis d’accord, et jereconnais qu’il est très difficile de trouver un système qui marche, explique Jacqueline Gourault,mais je ne suis pas fan de cette élection d’un binôme par canton. J’aurais nettement préféré unscrutin de listes, qui permet de favoriser le pluralisme, mais à l’échelle de la circonscriptionlégislative, pour conserver un véritable ancrage de terrain. »

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)