Elle explique ainsi sa position : « Je suis consciente que les couples homosexuels ont besoin de garanties juridiques plusimportantes et que leurs aspirations à une union plus sûre sont légitimes. Mais, pour des raisonsculturelles et de tradition, je crois qu’il aurait été préférable de faire évoluer le PACSvers une nouvelle forme d’union civile que notre société moderne qui revendique, à justetitre, une évolution des situations familiales aujourd’hui très diverses, se seraitappropriée. Le mariage est un héritage de notre histoire qui, je crois, devrait être préservé en cequ’il a de symbolique.

Je pense que la question de l’adoption, qui aujourd’hui stigmatise toutes lesoppositions, est un sujet beaucoup trop important qui aurait dû être traité en dehors de laproblématique du mariage pour tous.

En effet, nous ne pouvons pas nier que les situations familiales ont considérablement évolué: les familles homoparentales existent, des enfants vivent déjà au sein de ces familles, et il estnécessaire de trouver une solution juridique qui les protège, en cas de décès du parentlégitime…

Je suis opposée à l’autorisation de la procréation médicalement assistée, ouverteseulement jusqu’à présent, aux familles qui médicalement ne peuvent pas avoird’enfants. Cette autorisation entraînerait indéniablement, au nom de l’égalité entreles couples de femmes et les couples d’hommes la légalisation de la gestation pour autrui. Ceconcept, s’il était adopté, provoquerait des risques de dérives mercantiles quis’opposent totalement à la liberté de la femme, et à la notion de famille telle que je laconçois. Que l’on soit hétérosexuel ou homosexuel, l’enfant n’est pas un droitauquel chacun peut prétendre. Sur ce sujet, il est vrai, nous ne sommes malheureusement pas touségaux.

Je déplore enfin tous les excès, quelle que soit la position que l’on défende, que cesdébats exacerbés entraînent dans notre société. Je crois qu’il est néfaste pour notre pays decréer aujourd’hui des telles situations de clivage entre les individus à l’heure oùbeaucoup de Français rencontrent de graves difficultés. « 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)