Découpage des régions : « Un manque de concertation »

Jacqueline GOURAULT a participé à un débat sur la chaine Public Sénat dans 24h Sénat du 18 juin 2014. Face à Frédérique ESPAGNAC (PS) et Philippe ADNOT (Aucun Groupe Politique) elle a exprimé sa position sur la réforme territoriale proposée par le Gouvernement. C’est un sujet qu’elle suit, notamment en tant que Présidente de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

Dans un premier temps, en réaction à ceux qui trouvent la réforme bâclée et non concertée, la sénatrice a rappelé que la réflexion sur la réforme avait commencé il y a déjà bon nombre d’années notamment avec le rapport Balladur de 2009. Le fond de la réforme a donc été murement réfléchi et débattu, ce qui lui pose problème c’est le nouveau découpage des régions. En tant que sénatrice de Loir-et-Cher  elle trouve  que la très grande région Centre-Limousin-Poitou-Charentes n’a aucune logique. Pour elle, la nouvelle délimitation n’a pas été concertée et n’a été pensée qu’ « avec certaines personnalités au détriment des autres ».

Le débat s’est ensuite orienté vers la question des départements. Mme GOURAULT s’est déclarée pour un maintien du bloc communal afin de garantir une proximité. Le département est utile pour elle. Cependant, il lui semble que leur gouvernance doit être repensée et surtout modernisée. En effet, pour elle, il faut tenir compte du développement des intercommunalités qui change le rôle des élus départementaux notamment en zone urbaine. Le nouveau mode de gouvernance devrait associé monde rural et monde urbain d’avantage puisque les cantons ont plus de sens en zone rural qu’en zone urbaine.  Pour autant, la sénatrice est favorable à certains transferts de compétences vers la région : les routes et les collèges. Par contre, elle s’est positionnée contre le transfert des transports scolaires, qui doit rester un service de proximité.

Ce texte sera examiné en commission la semaine prochaine, et en débat début juillet.

 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)