La sénatrice répond aux questions d’acteurs publics. Après la “page blanche” rendue par la Chambre Haute en première lecture de la réforme territoriale, la sénatrice UDI-UC du Loir-et-Cher, Jacqueline Gourault, prévoit de nouvelles modifications du découpage régional en deuxième lecture. Si elle milite pour une fusion de sa région avec les Pays de la Loire, que le Centre reste seul “est peut-être un moindre mal”, souligne-t-elle en référence à la carte intialement prévue par le gouvernement.

Voir la vidéo

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)