Intercommunalité : « les élus ont besoin de plus de stabilité » pour Jacqueline Gourault

Lors de la rencontre organisée hier à l’AMF sur le thème : « Intercommunalité, demain quelles évolutions ? » plus de 150 maires et Présidents d’intercommunalité étaient réunis.

Lors de la table-ronde du matin, a été abordée notamment l’augmentation du seuil minimal de création des EPCI qui passerait de 5000 à 20 000 habitants. Cette modification est prévue dans le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) qui devrait arriver au Sénat d’ici la fin du mois d’octobre.

« Apposer un chiffre brut pose problème, a soutenu Jacqueline Gourault, sénatrice de Loir-et-Cher, reprenant la position des maires présents. Il faut prendre en compte la densité de population et le bassin de vie. » Et d’ajouter : « les élus ont besoin de plus de stabilité. Une pause législative sera nécessaire après cette loi ».

Lire l’article de Maire de France

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)