Jacqueline Gourault sur le plateau de « La voix est libre » : « Organisons les intercommunalités sur de réels bassins de vie »

Jacqueline Gourault était l’invitée samedi matin de l’émission de France 3 Centre « La Voix est libre » aux côtés de Marie-France Beaufils, Sénatrice d’Indre-et-Loire. Réforme territoriale, loi NOTRe, changement de nom de la région Centre étaient au coeur des débats.

Interrogée sur le bien-fondé de la réforme territoriale, Jacqueline Gourault a rappelé que la modification de la carte des régions n’était ni une urgence, ni une attente des élus. Elle a rappelé que le principe selon lequel une région agrandie devenait plus puissante s’avérait être faux s’il n’était pas accompagné d’atouts économiques importants.

Autre volet de la réforme, la loi NOTRe, actuellement en discussion devant la commission des Lois du Sénat, devrait bientôt clarifier les compétences de chaque collectivité.

Quant à l’évolution de la construction intercommunale, Jacqueline Gourault a réaffirmé la conviction selon laquelle la coopération intercommunale doit se faire autour des bassins de vie, et non seulement par rapport à des seuils parfois déconnectés de la réalité, surtout dans les zones rurales.

La région s’offre une nouvelle identité

Après le Sénat qui avait voté l’amendement défendu par plusieurs sénateurs de la région dont Jacqueline Gourault, l’Assemblée Nationale devrait valider la dénomination de la région « Centre-Val de Loire ». Même s’il est controversé dans les territoires les plus éloignés de la vallée ligérienne, Jacqueline Gourault a rappelé qu’il aura fallu 20 ans pour concrétiser ce changement de nom, naturellement adopté déjà depuis longtemps par les pôles universitaires, industriels ou touristiques.

 

 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)