Renaissance de la vigne à Trôo

La commune de Trôo et son maire, Jean-Luc Nexon, étaient heureux d’accueillir nombre d’élus dont Jacqueline Gourault, samedi 7 mars dernier, pour la plantation de pieds de vigne sur les côteaux du village.

A l’origine de cet événement hors du commun, Benoît Savigny, ancien architecte, reconverti dans les métiers de la viticulture. Celui-ci a fait le pari de planter 20 000 pieds de chenin sur différentes parcelles entre Trôo, Sougé et Montoire. Samedi était la première étape de cette renaissance de la vigne à Trôo. Les vingt premiers pieds ont été symboliquement plantés par les personnalités présentes, les enfants et les habitants du village, au Bel-Air, au cours de cette belle matinée. Cette initiative, chaleureusement soutenue par la municipalité, a été unanimement saluée par tous les participants.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)