Il y a 70 ans : le premier vote des femmes en France

Ce n’est que le 29 avril 1945 que les Françaises ont voté pour la première fois de leur histoire, lors des élections municipales, puis le 21 octobre, à l’occasion du référendum et des élections législatives. Soit un siècle après les hommes.

Dès 1942, le Général de Gaulle déclarait « qu’une fois l’ennemi chassé du territoire, tous les homme et toutes les femmes de chez nous éliront l’Assemblée nationale ». Le 21 avril 1944, le droit de voter et d’être élues était enfin accordé aux femmes, par une ordonnance du Comité français de la Libération nationale signée par Charles de Gaulle depuis Alger.

C’est l’ordonnance du 5 octobre 1944 qui va confirmer le droit de vote des femmes, sous le gouvernement provisoire de la République française. Après la Libération, les municipales seront le premier scrutin électoral, en avril 1945, pour douze millions de femmes. L’Assemblé législative constituée après les élections du 21 octobre 1945 sera composée à 5,6% de femmes.

De nombreuses décennies encore vont passer avant que les femmes accèdent aux responsabilités politiques. La loi constitutionnelle du 8 juillet 1999 inscrit dans la Constitution le principe de l’égal accès des hommes et des femmes aux mandats électoraux et aux fonctions électives. Depuis, la loi du 17 mai 2013 a instauré l’obligation de parité pour les scrutins départementaux et a modifié le scrutin pour les élections municipales et intercommunales, celle du 4 août 2014 vient favoriser la parité en pénalisant les partis qui ne la respecteraient pas.

 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)