Néonicotinoïdes : je suis pour l’interdiction!

Beaucoup de personnes m’ont personnellement interpellée sur ma position sur les néonicotinoïdes.

C’est pourquoi je tenais à vous informer des éléments suivants :

· Je suis favorable à l’interdiction des néonicotinoïdes.

· J’ai d’ailleurs voté POUR la résolution de mon collègue Joël Labbé, sénateur EELV, le 4 février 2015 : https://www.senat.fr/scrutin-public/2014/scr2014-92.html

· Ensuite lors de la première lecture au Sénat du projet de loi Reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, j’ai cosigné l’amendement de ma collègue Chantal Jouanno fixant une interdiction à compter du 1er septembre 2017 de la mise en culture de semences de céréales traitées avec des produits phytopharmaceutiques de la famille des néonicotinoïdes: http://www.senat.fr/amendements/2014-2015/608/Amdt_148.html

· Enfin en seconde lecture, j’ai voté l’amendement du Gouvernement et le sous-amendement de ma collègue Sophie PRIMAS, sénatrice LR, qui donne à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) la mission de fixer au cas par cas, les usages des produits phytopharmaceutiques contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes pour lesquels des solutions de substitution plus favorables existent à ce jour.

Mais cette solution n’est pas totalement satisfaisante ; car sans date limite d’utilisation comment contraindre les chercheurs à trouver des solutions alternatives ?

Ce compromis trouvé au Sénat est pour moi une étape vers un texte commun entre le Sénat et l’Assemblée nationale qui devrait aboutir à un accord transpartisan vers une interdiction pure et simple, et datée, des pesticides néonicotinoïdes.

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)