Sapin 2 : “Il est nécessaire de conférer une protection aux lanceurs d’alerte.”

Jacqueline Gourault est intervenue en séance publique sur le Projet de loi, adopté par l’Assemblée nationale après engagement de la procédure accélérée, relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique (texte de la commission, n° 713, 2015-2016) et proposition de loi organique, adoptée par l’Assemblée nationale après engagement de la procédure accélérée, relative à la compétence du Défenseur des droits pour l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte (texte de la commission, n° 714, 2015-2016).

La sénatrice a souligné qu’“il est nécessaire de conférer une protection aux lanceurs d’alerte.

Elle a également ajouté qu’ »à trop considérer le lanceur d’alerte comme un sympathique objecteur de conscience victime de grands groupes cyniques et froids, nous prenons le risque de construire un statut trop enclin aux effets d’aubaine et à l’opportunisme de quelques-uns ».

 

    Laissez une réponse

    • (Se sera pas publier)